Alcoolature  bio d'Arnica de Provence,  50ml Agrandir l'image

Alcoolature bio de Reine des Près, 50ml

FSA6

Nouveau produit

Alcoolature bio de Reine des Prés (Filipendula ulmaria), 50ml
Parties aériennes fleuries

  

Anti-douleur, diurétique

Plus de détails

1 Article

7,90 € TTC

En savoir plus

Excellent diurétique, détoxifiant utilisé dans la lutte contre le surpoids, la rétention d’eau, la cellulite

Anti-douleur : Crises de rhumatismes, arthrose, douleurs dentaires, règles douloureuses, fièvre, courbatures musculaires, crampes.

Prévention des états grippaux et infectieux

Précautions : Contient des principes salicyliques, déconseillée aux personnes allergiques à l’aspirine ! En contrepartie - pour les personnes non allergiques - elle n'a pas les effets secondaires de l'aspirine et protège la muqueuse stomacale.

  Plantes cultivées et cueillies d'après le cahier des charges des S.I.M.P.L.E.S.

Info + de notre producteur : 

Les alcoolatures sont réalisées avec des plantes sèches ou fraîches selon le cas, macérées dans de l'alcool de blé bio à 80°, puis ramené à environ 40°/volume. La macération se fait au 1/10ème (poids de la plante sèche par rapport au poids du mélange alcool/eau) pendant un mois à l'obscurité dans des bonbonnes en verre, puis filtrée et stockée en bouteilles en verre brun.

La posologie est en général de 20 à 50 gouttes 3 fois par jour en cure de 3 semaines. On peut diluer légèrement dans de l'eau. Pour que le compte-goutte fonctionne bien, il faut pencher le flacon jusqu'à ce qu'il soit horizontal (ou légèrement plus si le flacon est bien entamé), les gouttes se formeront régulièrement. donc ne pas le mettre vertical !!!

Elles ont l'avantage de très bien se conserver et dans un format pratique. l'inconvénient c'est l'alcool pour ceux qui ne le supportent pas ou qui ne leur est pas conseillé (problèmes de foie ..), de même pour les enfants et femmes enceintes, où les hydrolats sont parfaits !

Tous les conseils d’utilisations que vous trouverez sur le site de « La Cabane aux Arômes » le sont dans un but informatif. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer l'avis d'un médecin ou d'un thérapeute qualifié, indispensable dans l'établissement d'un diagnostic !