HE Muscade noix sans myristicine (Myristica fragrans) 5ml

AS019

Nouveau produit

Huile essentielle de Muscade noix (Myristica fragransde Madagascar
Distillation à la vapeur d’eau des graines (noix)
Chémotype sans myristicine

Nature et progrès

Plus de détails

Bientôt disponible

14,50 €

En savoir plus

"Arbre de la famille de Myristicacées, il a été introduit à Madagascar. Il produit un fruit contenant une graine, la noix de Muscade entourée du macis. Les deux sont aromatiques et peuvent être distillés.
L’usage culinaire de la Muscade (la noix ou le macis) est répandu. Son arôme généreux et sa saveur peu épicée sont appréciés.

Pourtant l’aromathérapie ne semble pas s’être beaucoup intéressée à ce végétal. Généralement décrit comme un tonique digestif développant une certaine toxicité, les propriétés et usages sont peu détaillés. On observe pour l’huile essentielle de noix de Muscade et de macis de fortes variations de la composition biochimique qui permettent de définir des chémotypes, qui ne sont pas non plus renseignés, induisant pourtant de grandes variations dans les effets thérapeutiques.
Les molécules auxquelles on attribue une nocivité sont sous forme de traces dans le chémotype sans myristicine. Peu répandue, cette qualité de Muscade noix semble adoucie, allégée, tempérée

► Avec une extraction bien soignée de noix fraiches, l’arôme de l’huile essentielle de Muscade noix est fin, délicat, n’apporte aucune sensation de malaise et détend rapidement. En olfaction, après quelques instants de respiration profonde, le rythme cardiaque se calme, le corps et l’esprit sont apaisés.

L’huile essentielle de Muscade noix chémotype sans myristicine peut être considérée comme un sédatif, modérant l’anxiété. En cas d’hypertension, pour diminuer les palpitations dues à un trouble du système cardiaque ou après un effort important, un choc émotionnel seul ou en synergie avec l’huile essentielle de Palmarosa."

© Simon Lemesle, extrait du livret " Huiles essentielles et Eaux florales de Madagascar, guide pratique d'une aromathérapie innovante, 2ème édition "

En règle générale l'utilisation des huiles essentielles est déconseillée pendant les 3 premiers mois de la grossesse, lors de l'allaitement et chez les enfants en bas âge.

Tous les conseils d’utilisations que vous trouverez sur le site de « La Cabane aux Arômes » le sont dans un but informatif. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer l'avis d'un médecin ou d'un thérapeute qualifié, indispensable dans l'établissement d'un diagnostic !